4-ça-touche

Poser le genou et user ses sliders c’est un peu le rêve de tout pistard/motard !

Il faut dire aussi que pour charrier tes potes qui n’osent pas pencher, c’est quand même le top ! Alors aujourd’hui je vais essayer de te donner le max de conseils pour y arriver dans les meilleurs conditions possibles.

Tout d’abord, mon premier conseil est de ne JAMAIS s’entraîner à cela sur route même si c’est tentant. Cela implique de prendre trop de risques en cas de chute, dans un environnement non sécuritaire (fossés, autres véhicules, arbres, glissières…).

Ensuite poser le genou au sol c’est avant tout un dosage entre ta position et l’angle de ta moto. Tu ne peux pas envisager de poser le genou par terre tant que tu n’as pas la bonne position sur la moto ! C’est ce qu’on va aborder en tout premier ! Et pour travailler ça, entraine toi à l’arrêt sur ta moto béquillée.

La position sur ta moto sur piste

Elle est très différente de celle sur la route, où il faut être près de son réservoir et serrer les genoux…

Ici, la première chose à faire est de te reculer sur la selle de ta moto. Laisse environ une largeur de main entre toi et le réservoir. Si tu es collé à celui ci tu seras bloqué pour bouger correctement sur ta moto à droite et à gauche.

Ensuite penche ton buste un peu en avant et détend tes bras. ça c’est TRES important ! Sur piste, la moto se conduit avec les jambes et non avec les bras, qui sont là, posés sur le guidon surtout pour toucher aux commandes de frein, embrayage et accélérateur. C’est un peu difficile à comprendre au départ mais après quelques sessions en travaillant sa position on comprend mieux le principe.

Sur les cales pieds, positionne tes pieds plutôt sur la pointe afin de ne pas laisser dépasser trop tes bottes, auquel cas c’est elles qui vont toucher le bitume avant tes genoux !

Enfin, AVANT d’arriver sur le virage (une fois qu’on est dans le virage c’est trop tard pour bouger sur la selle de sa moto), décale et sort une fesse de ta selle du côté du virage. Cela te permettra de te déhancher pendant le virage et bien sûr, au moment où tu entres dans le virage, d’écarter le genou intérieur.

Alors c’est physique tous ces changements d’angles et de positions non ? On ne pourra plus dire que la moto n’est pas vraiment un sport…. N’hésite pas à exagérer un peu le déhanché au début car entre ce qu’on pense déhancher et ce qu’on fait vraiment, il y a un monde 🙂

L’angle de ta moto

Maintenant que tu maîtrises les bases de la position idéale sur piste, la 2ème étape c’est de mettre de l’angle à ta moto jusqu’à ce que ton genou frotte par terre. Et pour pencher plus, il n’y a pas 36 solutions, il faut passer avec plus de vitesse dans tes virages.

Pas la peine d’essayer de poser le genou dans tous les virages au début, certains sont moins propices à l’exercice que d’autres. Choisi un ou 2 virages sur le circuit où tu vas pouvoir te concentrer sur ça.

Nous avons tous un côté (droite ou gauche) ou nous sommes plus à l’aise en moto, alors met toutes les chances de ton coté, choisi un virage du côté où tu es le plus à l’aise !

Il faut que le virage ne soit pas trop large et à courbure constante (voire qui referme un peu sur la fin). Applique toi à chaque passage à arriver un peu plus vite, freiner un peu moins fort et prend des points de repère.
Pense à bien lever les yeux et à regarder la sortie de ton virage, ça t’aidera à ajuster ta vitesse en entrée de virage.

Tu verras que ton genou finira par frotter tout naturellement. La première fois, le bruit et la sensation pourront te surprendre et tu vas redresser la moto instinctivement 😉

Si c’est ta botte ou ton cale pied qui frottent c’est qu’il faut déhancher un peu plus !

Chrrrrrrrr, félicitations, tu y es, la classe !

Pour travailler tes réflexes de positions, il est important de faire des sessions moins rapides que d’habitude pour prendre le temps d’assimiler les choses. On ne peut pas à la fois aller vite et travailler un point technique en particulier…

Attention, prend toujours le temps de bien chauffer tes pneus au début de chaque session (au moins 2 tours à bon rythme).

Vouloir pencher trop ta moto et prendre trop d’angle sans avoir la bonne position c’est prendre des risques de glisser car tes pneus vont finir par décrocher.

Au contraire, vouloir exagérer ta position sans avoir la bonne vitesse et c’est à ça que tu ressembleras :

Sache que si certains parviennent à poser le genou dès la première journée piste c’est loin d’être le cas de tout le monde et il m’a fallu personnellement 4 ou 5 journées pour y arriver sereinement ! Soit patient, ça va finir par payer et tu verras comme tu auras le smile dans ton casque à ce moment là !

Si tu peux te faire filmer ou photographier, c’est un excellent moyen de vérifier ta position sur ta moto et de réajuster si besoin, et évidemment d’avoir une preuve en image de ton posé de genou ! Fini les accusations d’avoir limé ou prêté tes sliders !

Il n’y a plus qu’à mettre ça en pratique !

Charlotte
Charlotte
Ingénieure en informatique mais surtout motarde passionnée, cavalière, snowboardeuse et très sportive au quotidien! Je suis une hyperactive qui ne s’arrête jamais et ne lâche rien ! J’ai passé mon permis moto sur le tard, en Janvier 2014, et quelques mois après je découvrais la piste par curiosité lors d’une journée loisir avec ma première moto. Il aura suffit d’une fois pour que je devienne accro! Depuis, j’ai progressé participant à de nombreuses journées loisir, stages et coachings sur des circuits découverts partout en France et en Espagne. Pour 2018, j’ai décidé de franchir le pas du monde de la compétition! A travers mes articles je tenterais de te donner un max de conseils et te ferais partager mon expérience de la moto sur piste.
Laisser un commentaire