Conseils motoPiste et circuit

Investir dans une combinaison

5

Hello à tous les motards / pistards !

Tu remarqueras sur piste, et sur la route aussi, que les gens sont de plus en plus nombreux à porter une combinaison intégrale une pièce.

Aujourd’hui, nous allons voir quels sont les avantages d’une combinaison et pourquoi il est intéressant d’investir, surtout si faire de la piste ça te plait et que tu penses y retourner de temps en temps.

Pourquoi une combinaison ?

  • La sécurité : une bonne combinaison sera plus efficace pour te protéger en cas de chute et de glissage qu’un simple blouson attaché à ton pantalon. Les combinaisons une pièce intègrent toutes des renforts costauds au genoux, épaules et coudes. Les sliders sont également toujours présents pour t’aider à limer le bitume !
    La meilleure des protections (valable aussi pour une combinaison) reste le cuir : pas de textile ou de synthétique !
  • Le confort : l’essayer c’est l’adopter ! Une fois qu’on a roulé avec une combinaison on ne peut plus s’en passer. Les parties en matériaux élastiques (entre-jambes, intérieur des coudes…) permettent une plus grande liberté de mouvement qu’un cuir classique rigide. Le fait de n’avoir qu’une pièce et pas de serrage à la taille (ceinture, boutons, pressions…) permet aussi de mieux bouger sur la moto pendant les virages.
  • Le style : soyons honnête, un pistard dans une jolie combinaison en cuir, ça en jete 😉

L’option location

Pour quelques dizaines d’euros, des boutiques spécialisées ou des clubs organisateurs de journées piste proposent des locations de combinaisons en cuir à la journée. Cette option est intéressante pour découvrir les sensations que l’on peut avoir avec une combinaison et pour tester différentes tailles, modèles et marques. Elle est indispensable si tu n’as pas de pantalon cuir qui s’attache à ton blouson. Renseigne toi auprès des organisateurs pour savoir ce qu’ils proposent.

Le budget

Comme pour tous les équipements, il y en a pour toutes les bourses. Cependant, comme ta sécurité est en jeu, je te conseille de choisir une combinaison de qualité, employant des matériaux souples, très résistants, relativement étanches tout en étant respirant et pourvus de bonnes protections aux endroits exposés en cas de chute : genoux, coudes, épaules, dos…

On voit fleurir des marques de combinaisons vendues sur internet à bas prix et à des coloris attrayants. Méfiance tout de même quand les prix sont très alléchants et attention à la qualité des coutures, à l’épaisseur du cuir… Renseigne toi sur les avis de ces marques avant de te lancer.

L’option achat d’occasion peut s’avérer être un très bon compromis pour les plus petits budgets mais vérifie bien qu’elle est en bon état (trous, coutures, coques…) et adaptée à ta taille.

Tu l’auras compris, si tu tiens à ta peau, ne sous estime pas le budget consacré à ta combinaison (et à ta protection en général) surtout si tu deviens un dévoreur de bitume !

Bien essayer avant d’acheter

Prend le temps de bien essayer ta combinaison avant de casser ton PEL.

Beaucoup arrêtent leur choix sur le look mais même si le critère esthétique à son importance, on peut le comprendre, d’autres points sont à prendre en considération.

Essaye là avec ton équipement complet. Si tu le peux, essaye là en position assise sur la moto afin de vérifier que manches et protections s’ajustent correctement. Si tu n’es pas à l’aise debout dans la combinaison, c’est tout à fait normal ! La coupe est faite pour être à l’aise une fois en selle.

Vérifie que tu n’as aucune difficulté à l’enfiler avec tes gants, un sous pull, ta dorsale et une paire de bottes. Elle devra se zipper et s’ajuster parfaitement par dessus tes équipements. Certaines combinaisons intègrent une mousse bas de gamme qui se glisse dans une poche dans le dos. Je te conseille très fortement de l’enlever et de la remplacer par une vraie dorsale homologuée CE.

Au moment de l’achat, la combinaison en cuir te paraîtra sans doute un peu étriquée et inconfortable mais le cuir s’assouplit à l’usage pour s’ajuster à ta morphologie.

Quant à la qualité du cuir, si cela est indiqué sur les étiquettes, saches qu’un cuir dit “pleine fleur” sera de meilleure qualité qu’une combinaison en croûte de cuir, beaucoup plus tendre.

Quels sont les critères à prendre en compte ?

  • La résistance à l’abrasion
  • Les aérations, pour éviter de se transformer en sauna l’été. Certaines sont micro perforées sur le torse
  • La souplesse pour plus de confort et une meilleur liberté de mouvement
  • La présence de renforts et de protections agréées CE sous forme de coques sur les parties exposées en cas de chute
  • La qualité de fabrication des coutures et des zips
  • Le poids
  • La présence d’une doublure amovible
  • L’imperméabilité (relative toutefois au vu des parties en élasthanne)

Mais en cas de pluie?

Une sur-combinaison (en membrane Gore-Tex) à enfiler par dessus celle en cuir pour te tenir au sec c’est l’idéal !

Comment entretenir ta combinaison ?

Le cuir nécessite un entretien régulier et quelques règles à respecter :

  • Stocke ta combinaison dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et éloigné d’une source de chaleur
  • Nettoyage au chiffon doux avec un produit nourrissant et nettoyant type lait pour bébé ou graisse pour cuir. Il existe aussi des produit spéciaux d’entretien pour cuir moto
  • Si la doublure est amovible, retire la et lave la en machine
  • Pas de lavage en machine ou à la main à l’eau du cuir directement
  • Pas de repassage vapeur
  • Pas de brossage abrasif

Et l’intérêt d’une sous combinaison ?

La plupart des combinaisons ou blousons sont vendus avec une doublure amovible mais synthétique. En cas de grosse glissade et si ton cuir finit par se trouer, le matériau synthétique de la doublure résiste très mal à la chaleur et à l’abrasion et va fondre en même temps de ta peau sur le bitume…

Pour éviter cela, il vaut mieux retirer cette doublure et acheter une sous-combinaison en coton ou encore mieux, en matériau textile résistant à l’abrasion et aux hautes températures (exemple chez la marque Skeed).

Aussi, sur les journées piste on a chaud et on transpire beaucoup ! Il est bien plus confortable de se glisser dans sa combinaison sans accrocher grâce à une sous combinaison qui sèche très rapidement et de pouvoir la laver facilement à la fin de la journée !

Charlotte
Charlotte
Ingénieure en informatique mais surtout motarde passionnée, cavalière, snowboardeuse et très sportive au quotidien! Je suis une hyperactive qui ne s’arrête jamais et ne lâche rien ! J’ai passé mon permis moto sur le tard, en Janvier 2014, et quelques mois après je découvrais la piste par curiosité lors d’une journée loisir avec ma première moto. Il aura suffit d’une fois pour que je devienne accro! Depuis, j’ai progressé participant à de nombreuses journées loisir, stages et coachings sur des circuits découverts partout en France et en Espagne. Pour 2018, j’ai décidé de franchir le pas du monde de la compétition! A travers mes articles je tenterais de te donner un max de conseils et te ferais partager mon expérience de la moto sur piste.

2 commentaires

  • Charlotte bravo, des retours simples , bien expliqués , avec de nombreux détails mais pas de façons excessifs qui donnent un bon aperçu du produit . Félicitations… Peut être aurais ils été d’un complément d’infos entre les combards et les 2 pièces.

  • “Pas de lavage en machine ou à la main à l’eau du cuir directement” ?
    Ha ha, les filles, c’est un garçon qui doit expliquer ?
    Le cuir se lave très bien en machine, si on fait bien les choses. J’ai une IXS qui a 20 ans, elle a pas une ride !
    :)’

Laisser un commentaire