Conseils motoEntretien moto

Comment se mettre à la mécanique moto ?

comment-debuter-la-mecanique-moto

Toi aussi tu veux savoir comment fonctionne ta moto ? Comment l’entretenir ou réparer d’éventuelles pannes ? Et surtout, comment faire tout ça toi même ? Rien d’étonnant, tu fais tout comme moi partie de ces nombreux motards qui ont un jour soit l’envie soit le besoin d’aller bricoler quelque chose sur leur moto.

Que ce soit pour réduire tes frais, pour être sûr de ce qui a été fait sur ton deux-roues, pour te sortir d’une situation délicate ou pour personnaliser ton bolide; toutes les raisons sont bonnes pour un jour se salir les mains et faire un peu de mécanique.

Mais pour beaucoup, la mécanique moto ne dépasse pas le stade d’envie. Parce qu’on ose pas. On juge ne pas avoir assez de connaissances et de compétences dans le domaine. On a peur de casser quelque chose ou de mal faire. C’est tout à fait naturel et c’est hélas ce qu’il se passe dans bien des domaines qui nous sont étrangers. Mais ce n’est clairement pas une fatalité. Laisse moi te donner quelques astuces qui pourront t’aider dans ton apprentissage de la mécanique moto. Et si ça peut te rassurer, sache que je n’ai aucune formation manuelle à la base, au contraire, mon métier consistant à taper sur un clavier d’ordinateur.

L’apprentissage, une activité sans fin

Il y a un adage que j’affectionne tout particulièrement : le meilleur moyen de réussir, c’est d’essayer. C’est en suivant cette idée que je me suis lancé dans la mécanique moto, tout comme dans bien d’autres domaines que j’ai appris en autodidacte. L’étape la plus importante, lorsque l’on veut apprendre quelque chose, c’est de commencer. Ça peut paraitre bête, mais comme je le disais plus tôt, il est facile de ne pas oser entreprendre une activité nouvelle, par peur de ne pas avoir les connaissances suffisantes. La peur de l’échec, c’est bien le meilleur moyen de ne rien faire du tout.

Le problème, c’est que le meilleur enseignant est bien souvent la pratique. Tu peux très bien lire des pages et des pages décrivant le goût de la banane, mais ce n’est quand croquant dedans pour la première fois que tu sauras réellement quel goût ça a. Pour la mécanique c’est pareil, c’est en pratiquant que tu apprendras le mieux. Mais il ne faut pas non plus que tu négliges l’immense quantité de ressources disponibles partout sur internet : vidéos, articles de blog, forums, qui pourront t’apporter une aide précieuse. N’hésite surtout pas à demander de l’aide, la communauté motarde est remplie de personnes qui pourront t’aider bien volontiers. Et si tu as autour de toi des amis qui font leur propre mécanique, n’hésite pas à les solliciter ou à les regarder faire quand ils s’occupent de leur moto.

Lance-toi dans l’aventure

Alors par où commencer ? Personnellement je trouve que la mécanique moto est super pratique pour commencer car il existe tout un tas de petites tâches simples à réaliser. Se lancer directement dans le démontage de ton bloc moteur me semble un peu ambitieux alors que changer tes plaquettes, entretenir ton kit chaîne ou faire ta vidange sont à la portée de tout débutant en mécanique. Personnellement, c’est comme ça que j’ai commencé, en faisant la vidange de ma SV 650 pour me retrouver quelques mois plus tard à démonter ses carburateurs pour la débrider moi-même.

Dès le moment où tu auras fait ta première vidange, changé tes plaquettes pour la première fois et purgé ton système de freinage, tu te rendras compte que tu es tout à fait capable et tu voudras certainement en faire un peu plus. Pourquoi ne pas changer ta transmission ? Changer tes roulements d’axe de roue ? Monter des pièces de protection ? Un tirage rapide ou carrément faire la réfection complète de ton moteur ? Tout ce dont tu as besoin, c’est du temps, de la bonne volonté, un peu de patience et de bons outils.

Tes outils seront tes meilleurs amis

Tu remarqueras rapidement que ce qui te limite dans la réalisation de tâches mécaniques vient bien souvent d’un manque d’outillage. Tout le monde peut dévisser un boulon ou une vis du moment qu’il possède le bon outil. Et pour ça je te conseille de te procurer de bons outils pour te faire ta boîte à outils idéale. J’ai d’ailleurs écris un article sur ce sujet que je t’invite à lire. Il existe tout un tas d’outils spécifiques pour la mécanique et ce sera à toi de t’équiper en fonction de ce que tu veux faire. Pour certains outils complexes, il faudra tout de même bien prendre le temps d’apprendre à t’en servir.

Documente-toi

Les outils te permettront de faire, mais pour la plupart des tâches mécaniques tu auras aussi besoin de connaître les étapes détaillées du “comment” faire pour garantir le bon fonctionnement de ta moto et ne pas risquer d’endommager quoi que ce soit. Pour ça, les revues techniques des véhicules sont des mines d’or et te donneront toutes les informations nécessaires pour savoir comment démonter une pièce, la changer, contrôler son état et son bon fonctionnement, et comment tout remonter jusqu’à la force à appliquer sur le serrage des vis.

Le problème des revues techniques, c’est qu’elles sont parfois difficiles à lire et manquent de conseils ou astuces pour s’en sortir sur des opérations difficiles. Garde-les sous le coude pour avoir des informations précises mais privilégie les tutoriaux comme ceux que tu pourras trouver sur ce blog ainsi que les forums ou groupes dédiés à ton modèle de deux roues.

Sois rigoureux et ne te précipite pas

Rien de plus inquiétant que de se retrouver avec un boulon en trop après avoir remonté ta moto. C’est déjà pas bien rassurant quand on monte un meuble mais sur une moto ça devient carrément dangereux. Pour t’éviter ça, je te conseille de prendre le temps de préparer chacune de tes tâches mécaniques. Munis-toi de petits bacs pour y déposer les éléments que tu démontes et les regrouper par parties.

Par exemple si tu as besoin de changer une pièce qui te demande d’enlever le carénage de ta moto, dispose dans un premier bac toutes les vis de carénage, puis mets dans un autre bac les vis de la pièce que tu dois changer. Tu peux même dessiner sur une feuille grossièrement ta moto et placer sur cette feuille les vis en question, histoire de te rappeler où elles vont.

Quoi que tu fasses, prends ton temps pour effectuer ta mécanique. Il nous est déjà arrivé à tous de devoir tout démonter à nouveau parce qu’en allant trop vite nous avions oublié quelque chose. Pense aussi à bien vérifier les serrages des vis de ta moto, surtout sur les pièces que tu as manipulé récemment. En dernier conseil, je te dirais que, en mécanique, si tu as besoin de forcer pour démonter quelque chose ou faire rentrer un élément, c’est que quelque chose cloche. Alors avant de vouloir faire rentrer ton axe de roue arrière à coup de masse, vérifie que tous les éléments sont bien positionnés ! 🙂

Bastien
Bastien
Je roule en deux-roues depuis bientôt 10 ans, d’abord sur les routes de ma Franche Comté natale puis sur celles de la région d’Aix-en-Provence où je vis depuis 2012. C'est au détour du meilleur cadeau d'anniversaire de tous les temps que j'ai découvert la piste et que j'en suis devenu accro ! Après avoir progressé suite à des dizaines de journées de roulage, des coachings et des baptêmes, j’ai décidé de me lancer dans la compétition pour la saison 2019. Ingénieur en informatique dans la vie de tous les jours, mais aussi boxeur, snowboardeur, peintre, fasciné par la photographie et l’astronomie, je suis avant tout un motard qui aime relever les défis. Et c’est par l’intermédiaire de mes articles que je compte vous transmettre des astuces, conseils, tutos et partager avec vous les expériences du motard et pistard que je suis.
Laisser un commentaire