Casque motoConseils motoRéglementation

Nouvelle norme ECE 22.06 pour les casques moto

cover-nouvelles-normes-des-casques-moto-ECE.06

C’est ce mois-ci que devrait entrer en vigueur, la nouvelle norme ECE 22.06 afin de réglementer la fabrication des casques de moto. Le but de cette nouvelle certification est de renforcer la protection et d’offrir ainsi plus de sécurité aux motards. 

Elle prévoit, entre autres, de tester les casques sous différents angles et sous différentes vitesses, afin de diminuer le risque de blessure lors des accidents. Chez iCasque, ce sont près de 4000 modèles de casques qui seront concernés. Mais que contient exactement cette nouvelle norme ECE 22.06 bientôt en vigueur pour les casques moto ? La réponse à lire dans cet article. 

Casque moto : la réglementation actuelle, norme ECE 22-05

Actuellement, les casques doivent toujours répondre à certaines exigences sous peine de sanctions et d’amendes. Il s’agit notamment des étiquettes, des bandes réfléchissantes ou encore de la jugulaire. En même temps, la norme exige une qualité requise pour chaque casque ainsi que pour les éléments qui le composent en vue de garantir une sécurité optimale. 

Les étiquettes d’homologation

Tous les casques vendus à l’intérieur du territoire européen doivent porter une étiquette de couleur blanche. Cette étiquette affiche la lettre E qui signifie Europe, et un numéro spécifique du pays où l’homologation a été reçue. Dans des cas plus rares, le numéro peut correspondre au pays de fabrication si le casque a été fabriqué en Europe. En France, tous les casques doivent aussi répondre aux exigences françaises, en plus de celles de l’Union Européenne.

Les bandes réfléchissantes à coller sur votre casque moto

Par ailleurs, les casques vendus en France doivent aussi posséder 4 bandes réfléchissantes placées sur chaque côté. C’est-à-dire, devant, derrière, à gauche et à droite du casque. Les autres positions ne sont pas permises et sont considérées comme une entrave à la loi. En général, ces autocollants réfléchissants sont livrés par le fabricant dans la boite de votre casque. Mais dans le cas contraire, vous avez le droit de les exiger au vendeur. En cas de perte, ou si ces éléments rétro réfléchissants ne sont plus en bon état, vous pouvez bien entendu les retrouver sur notre site. Pour rappel, pour ne pas enlaidir votre casque noir ou à la déco foncée, la marque Vfluo propose des stickers noirs réfléchissants, bien plus discrets.

Le non-respect de cette obligation est passible d’une sanction, car cela équivaut à porter un casque non attesté. Vous pourrez alors être soumis à une contravention de la quatrième classe. Mais vous pourrez aussi subir un retrait de 3 points de votre permis de conduire selon l’article R431-1 du Code de la route. C’est un contrôle très rare mais perdre des points pour des stickers…

La jugulaire, le système de fermeture de votre casque

Outre les étiquettes et les bandes réfléchissantes, la jugulaire de votre casque doit aussi être attachée correctement. Cette loi est issue de la modification de l’article R431-1 du Code de la route de janvier 2006. Si vous enfreignez cette loi, vous aurez l’obligation de payer une amende de 135 euros. La loi exige, également, le retrait de 3 points de votre permis de conduire. Il est donc impératif de veiller à garder l’attache de votre casque en bon état pour pouvoir le fixer correctement. Dans le cas contraire et en cas de contrôle, les sanctions s’appliquent immédiatement et avec une mauvaise attache inutile de préciser que votre sécurité n’est pas assurée.

La nouvelle norme ECE 22.06 pour les casques moto

La nouvelle certification devrait être soumise au vote en juin 2020 pour rendre les casques plus protecteurs. Il s’agit donc de la norme ECE 22.06. Si ce projet est voté, les fabricants et les vendeurs auront jusqu’à juin 2023 pour se plier à la nouvelle réglementation. L’objectif de cette loi est d’améliorer les exigences de la norme ECE 22.05 qui n’est plus tout à fait au goût du jour. Sauf éventuel ajournement, la nouvelle certification entrera pleinement en vigueur en juin 2023. À cette date, les anciens modèles ne seront plus admis ni à la fabrication ni à la vente. En revanche, la responsabilité des motards qui continueraient à user et à rouler avec un casque certifié sous l’ancienne norme reste un aspect encore non codifié…

Les spécificités de la nouvelle loi

La nouvelle norme vise à offrir plus de sécurité à travers des tests et des contrôles plus stricts. Les matériaux, la technologie ainsi que tous les équipements devront pouvoir fournir plus d’assurance aux motards. Pour obtenir l’attestation 22.06, les casques seront ainsi soumis à des tests plus sévères qu’avant. Désormais, certains éléments du casque devront résister à des chocs de toutes formes, et ce, à une vitesse largement plus élevée. En effet, les tests seront effectués à une vitesse plus rapide, afin d’appréhender les collisions avec des équipements autoroutiers et des mobiliers urbains. La hauteur sera également plus importante afin d’évaluer la résistance du casque aux chocs. 

Les tests appliqués aux accessoires de casque moto

La nouvelle règle de certification s’applique aussi bien aux casques qu’à ses équipements. Les tests concernent ainsi les accessoires proposés par les fabricants. Entre autres, les intercoms, les visières, etc. Ces accessoires seront testés en même temps que les casques. Dans ce sens, les motards ne pourront utiliser que des casques avec des accessoires homologués et testés. Dans le cas contraire, on considérera que vous portez un casque non certifié, ce qui est passible de sanctions. 

En ce qui concerne les visières internes solaires, elles ne doivent pas réduire le champ de vision en dessous de 105°. Elles ne doivent pas non plus bloquer l’ouverture et la fermeture de la visière principale. Dans le cas échéant, le casque n’est pas autorisé. 

Quant aux visières teintées, la transparence pourra désormais être de 35% contre 50% aujourd’hui. En outre, elles devront obligatoirement disposer d’un marquage qui particularise l’usage en journée uniquement. Pour les visières photochromiques, le test se fera en fonction du niveau de teinte maximale. En effet, ces modèles sont sujets à une teinte automatique selon la luminosité. 

Casque moto : la nouvelle norme et les équipements

Le test de tous les accessoires qui composent le casque a aussi pour objectif de vérifier leur résistance. Les charnières pour les casques modulables et les visières seront donc mises à rude épreuve. En principe, la norme exige que ces éléments résistent à une balle en acier qui les percute à une vitesse de 60m/s. Le casque est alors certifié si les visières ne se brisent, ne se fendent, ne se déforment et ne se détachent pas. 

Bref, la nouvelle norme en vigueur a pour but d’améliorer la solidité et la résistance des casques moto en cas d’accidents pour vous faire bénéficier d’une meilleure protection. Bémol, la nouvelle règle pourrait aussi générer une hausse des prix de vente des casques, notamment en raison des surcoûts que vont engendrer les nouveaux tests de sécurité. Voilà vous savez tout sur la future norme ECE 22.06 ! Ride safe. 

Laisser un commentaire