Bien s'équiperEquipement moto

Bien choisir ses gants moto d’été

Focus-sur-les-gants-moto-d’été

Aujourd’hui on parle des gants été et de comment bien les choisir. Et tu l’auras sûrement remarqué, il existe autant de gants moto que de types d’utilisation. À cela s’ajoute le choix de leur matière, leur niveau de protection, leur style, couleur, prix… Ce qui porte à 722 le nombre de gants référencés dans la gamme été sur le site iCasque ! 

Mais sache que pour t’aider à faire ton choix, l’achat d’une paire de gants répond avant tout à deux critères principaux : leur capacité de protection et leur adaptation aux conditions climatiques pour lesquelles tu vas les utiliser. Les beaux jours arrivants, ont fait le point ensemble sur les gants moto été !

Gants moto : une obligation légale

Et on commence par un petit rappel pour les sceptiques adeptes des mains nues à l’heure des grandes chaleurs : depuis novembre 2016, il est obligatoire pour tous les utilisateurs de deux roues motorisés de porter des gants homologués CE (norme européenne EN 13594). Donc si la protection de tes petits doigts n’est pas un critère suffisant, l’amende qui découle de leur absence (-1 point sur le permis et 68 euros d’amende) devrait finir de te convaincre d’en porter !

Les 3 niveaux d’homologation des gants moto

A savoir qu’il existe toutefois plusieurs niveaux d’homologation, permettant à tout le monde de trouver son bonheur :

  • Niveau 1 : sans protection des articulations des doigts. Les gants doivent résister à une abrasion appliquée pendant quatre secondes, ainsi qu’à des tests de déchirement et de coupure. Ils doivent couvrir la main jusqu’à au moins 1,5 cm sous la base du pouce. Un gant sans manchette peut donc être homologué.
  • Niveau 1 KP : avec protection des articulations des doigts. La résistance à l’abrasion, mesurée dans les mêmes conditions, doit être doublée, soit pendant au moins huit secondes. 
  • Niveau 2 KP : avec protection des articulations des doigts et des poignets. Pour ce niveau 2, la manchette du gant doit descendre à au moins 5 cm de la base du pouce. Les coques de protection des métacarpes sont obligatoires et celles-ci ne doivent pas laisser passer plus de 5 kN d’énergie après un impact de 5 J.

Les fonctions des gants

Tes gants moto ne sont pas là « juste » pour te protéger en cas de chute ! Petit rappel sur la fonction des gants quelque soit la saison : 

  • Protéger ta main des projections : insectes, graviers projetés par le véhicule que tu suis, cailloux perdus par le camion-benne devant toi, boulette de gomme de pneu, etc. 
  • Protéger ta main des intempéries : pluie, vent, froid et même coups de soleil ! 
  • Protéger ta main des blessures bien sûr, en cas de chute, de glissade, de choc… 

Sans compter qu’en été, les gants permettent de garder un bon grip sur le guidon et de ne pas avoir les mains qui glissent avec la transpiration !

Choisir son gant d’été

Il faut comprendre les différents types de gants moto pour pouvoir bien les choisir :

Les gants en cuir

Le cuir n’est pas réservé aux gants hiver ou mi-saison puisque les modèles été sont perforés pour assurer une circulation d’air en roulant. Sa principale qualité : extrêmement résistant, on peut toutefois reprocher un feeling plus « raide » à certains gants cuir que les gants textiles. Tu trouveras toutefois des gants « souples » composés de cuir de chèvre pleine fleur assurant une vraie souplesse aux gants. 

Les gants tout cuir typés « piste » sont plus rassurants (nombreux renforts et protections), mais plus difficilement supportables lors de canicule, surtout en ville ou tu feras beaucoup de sur place, limitant de fait l’arrivée d’air sur tes doigts. Tu pourras trouver des gants cuir doublés ou non. Un cuir non doublé sera moins chaud mais collera aux doigts sous l’effet de la sueur, et pourra même déteindre sur tes mains (du vécu !) ! Mais un cuir doublé tient plus chaud… Tout est une histoire d’utilisation !

Les gants textile

Légers et respirants, les gants été en tissu protègent sans être lourds ou épais. Ils présentent bien souvent des renforts en cuir au niveau de la paume pour assurer une meilleure résistance à l’usure et à l’abrasion. On privilégie souvent le cuir pour sa forte robustesse, mais les équipementiers ont fait d’énormes progrès au fil des années et certains modèles textiles disposent aujourd’hui d’une résistance quasi-équivalente. 

Un mix des deux ?

Certaines marques proposent des gants « hybrides », mélangeant cuir et textile ! Un compromis intéressant alliant les points forts des deux matières !

Mon conseil : si tu fais beaucoup de trajets urbains, le textile restera toujours plus respirant que le cuir. Privilégie un gant textile avec une protections des phalanges et des empiècements en cuir dans la paume et sous les doigts (au contact des commandes). Si tu ne sors ton 2 roues que pour faire de la balade le week-end et donc enchainer les kilomètres, je te conseille de prendre un gant en cuir ou textile haut de gamme !

Bien choisir sa taille de gants moto :

Un gant moto été se choisit ajusté, et ce pour chaque doigt (si possible !).
L’espace disponible au bout des doigts doit être idéalement de 1 mm. Si tu prévois un achat internet, assure-toi de consulter le guide des tailles et de faire les mesures correctement (avec un mètre souple donc, type mètre de couturière). 

Je te conseille de faire la mesure sur ta main dite « forte » qui sera un peu plus large. En général, pour un droitier, il s’agit de la main droite (et inversement pour les gauchers). Dans la mesure du possible, c’est cette main qui doit servir de référence lors de la mesure de la main ou de l’essai d’un gant.

Si tu as l’opportunité de les essayer en magasin et de faire un test statique en prenant un guidon en main afin d’éprouver le feeling sur les commandes, c’est l’idéal ! Cet essayage te permettra également de confirmer qu’aucune couture ne te gêne. 

Enfin, prend garde si tu changes de marque de gants, les tailles et les coupes peuvent varier d’une marque à l’autre ! Encore une fois, consulte le guide des tailles de chaque marque ou va les essayer en magasin !

Gants moto d’été pour femme

Avis aux motardes qui me liront, chaque marque a aujourd’hui développé une gamme femme très complète. Cela ne veut pas dire qu’ils seront forcément rose, mais ils proposent une coupe ajustée avec notamment des doigts plus fins, il ne faut donc pas hésiter à regarder les versions « lady » pour un confort optimisé avec un large choix dans tous les « univers » : biker, urbain, racing, touring, vintage… !

Les plus !

Les gants d’été étanches

Et oui, l’imperméabilité de tes gants été peut-être une option intéressante à considérer en fonction de ta situation géographique ou de tes projets de balade/road trip. L’étanchéité est alors assurée par l’ajout d’une membrane très fine et respirante dans ton gant. Il sera dès lors un peu plus chaud du fait de l’ajout de cette membrane, mais t’assurera de traverser les orages estivaux au sec (des mains au moins !).

Reste connecté même ganté !

De plus en plus de gants proposent un Système Touch Screen™ sur l’index pour manipuler les écrans tactiles. Très pratique lorsque tu utilises ton GPS ou même ton téléphone (pas en roulant bien sûr…). 

Le prix des gants été

Très abordables, les gants en textile sont idéaux pour s’équiper à petit prix. Tu pourras trouver des modèles homologués dès 30€, plus aucune excuse pour rouler sans gants !

Les premiers modèles en cuir te seront accessibles dès 40€ (adaptés à une utilisation plutôt urbaine) et jusqu’à 360€ pour un gant Racing ! Bref, il y en a pour tout le monde ! 

L’entretien de tes gants

Les gants en cuir sont peut être les plus fragiles, il faut donc veiller à les entretenir correctement afin d’assurer leur longévité et retarder leur usure naturelle : toujours bien les faire sécher après une balade sous la pluie et les traiter avec des produits spécialement faits pour le cuir. Range-les à l’abri du soleil et de l’humidité : et oui, on évite de les ranger dans un placard avec sa veste de pluie humide car l’humidité favorisera l’apparition de moisissures. Préfère donc un endroit aéré et également sombre si tu ne veux pas que le soleil ne ternisse la teinte du cuir et raidisse tes gants ! Dernière chose, ne laisse pas tes gants dans le casque, ils risqueraient de se déformer avec le temps, surtout s’ils sont encore humides de transpiration.

Pour l’entretien des gants textile, je t’invite à consulter l’étiquette à l’intérieur du gant, il se peut qu’il soit recommandé de faire un lavage à la main, ou alors un lavage simple en machine à 30 degrés. Dans tous les cas, le sèche-linge est à proscrire. 

À toi maintenant !

Plus qu’à faire ton choix ! Et pourquoi pas avoir 2 ou 3 paires différentes !? Bel été à toi bien équipé !

Lucile
Lucile
Passionnée de 2 roues depuis ma plus tendre enfance, j’ai passé mon permis gros cube à 21 ans et écumé les routes de ma Haute-Savoie natale et alentours pendant plus de 10 ans avant de me résoudre à un constat réaliste : essayer de prendre les points de corde sur route est un jeu dangereux pour lequel les cartes "chance" distribuées sont limitées... C’est ainsi que je me suis retrouvée sur piste en 2013 avec mon conjoint lui aussi passionné ! Et autant vous dire que le virus a vite pris et s'est même transformé en passion commune !!! Aujourd’hui ma pratique de la moto se limite à la piste en roulages libres et également compétitions, tout en restant une adepte du 2 roues pour les déplacements pro… Mais en scooter ! Au travers de mes articles, je tacherai donc de mettre à profit mes compétences de professeur (mon métier) et de motarde/pistarde au service d’articles variés pour te partager mes expériences, connaissances, conseils et astuces !
Laisser un commentaire