Carnet de bord

Les gorges du Verdon en moto

Les-gorges-du-Verdon-en-moto

Motarde depuis maintenant plus de 10 ans et habitant à côté d’Aix en Provence j’ai beaucoup trainé mes roues sur les routes de la région. Mes balades ont connu mon 600 GSXR puis ma Daytona 675, mon R6 et pour finir mon ZX-10R. 

Aujourd’hui je vais vous parler des fameuses Gorges du Verdon.

Les Gorges sont une frontière naturelle entre le Var et les Alpes de Haute Provence. Le canyon est le plus haut d’Europe et peut à certains endroits mesurer jusqu’à 800 mètres de hauteur. De nombreux points de vue sont disséminés tout au long des routes des Gorges et surplombent un panorama magnifique. On notera particulièrement le balcon de Mescla qui donne une vue panoramique sur l’Artuby et le confluent du Verdon.

C’est une belle balade moto à faire au printemps ou en arrière saison. Les touristes y sont moins nombreux et vous circulerez plus facilement. Lorsque la journée s’annonce chaude je porte mon blouson d’été perforé que je renforce avec une dorsale en D30 qui se scratche à la taille. Pantalon en kevlar obligatoire, une petite paire de bottines moto avec renforcement au niveau des malléoles et côté casque, je ne jure que par le casque intégral. Pour protéger mes mains je préfère les gants qui montent au dessus des poignets par dessus les manches du blouson, ça évite l’intrusion de petites bêtes indésirables… Vous sentez le vécu ? –’

C’est bon, vous êtes habillés ? Alors on est partis !

En route pour une balade moto dans les Gorges du Verdon

Pour vous rendre dans les Gorges du Verdon vous traverserez les champs de lavande qui habillent le paysage d’un beau violet profond et où nombreux sont les bus à s’arrêter au bord de la route pour les photos. Attention à ne pas arriver trop vite sur le plateau de Valensole, vous risqueriez de renverser un chinois 😉

Petit détail qui a son importance, pensez à rouler blouson et visière fermés… Y a des lavandes et avec les lavandes, il y a aussi les abeilles… L’intérêt du casque intégral se prouve dans ce genre de parcours –’

Une fois le plateau de Valensole traversé, prenons la direction de Riez. Une belle route en descente bien sympathique vous y conduira 😉

Le village de Riez est l’une des plus anciennes cités provençales. Elle a été Gauloise puis Romaine. Les rues pittoresques de la vieille ville sont jalonnées de magnifiques demeures,
le marché, l’été y est très agréable.

Pour ma part, la traversée de Riez est souvent rapide et sans arrêt, nous roulons ensuite direction Sainte Croix du Verdon.

Le contraste entre les deux environnements est assez frappant. On passe d’un paysage plutôt aride au bleu turquoise du Lac de Sainte Croix. A l’époque, l’économie du village reposait sur la richesse des limons de la vallée du Verdon. Aujourd’hui c’est le tourisme qui est la principale source de revenus. En été la circulation peut être encombrée, méfiez-vous des campings car et des piétons qui traversent sans regarder…

Nous arrivons ensuite au Lac de Sainte Croix. Ce lac est le plus grand lac artificiel alimenté par le Verdon. Vous pourrez y faire un stop, prendre un bain, manger une glace et même faire un tour de pédalo. 

Une fois le bain pris, on reprend la route, arrivés Aux Salles sur Verdon on prendra la direction d’Aiguines.

A plus de 800 mètres de hauteur, le village surplombe le Lac de Sainte Croix. Au sommet du village d’Aiguines, une table d’orientation présente un très beau panorama sur les alentours et permet d’admirer le Lac de Sainte Croix et les champs de lavandes du plateau de Valensole.

Ensuite direction Comps sur Artuby puis Castellane. La route entre Castellane et Comps est assez magique. Le revêtement est propre, il y a de belles courbes, attention à quelques virages qui referment. Et le gros avantage c’est que n’étant plus à proximité immédiate du Lac de Sainte Croix, il n’y a pas les campings car qui nous embêtent… Ou en tous cas, il y en a moins –’ Avant la montée entre Comps et Castellane, vous trouverez une station essence si besoin. 

Le plein est fait ? On continue la balade ! Gaz ! 

Roule direction la Palud sur Verdon en passant par Rougon. Ce petit village domine l’entrée du Grand Canyon. Après avoir parcouru la route des Crêtes, vous arriverez à la Palud sur Verdon. Pour les amateurs d’histoire, vous pourrez garer votre moto et aller visiter le Château du XVIIIème siècle qui abrite aujourd’hui la Maison des Gorges du Verdon.

Allez hop, on se rééquipe, on remet le casque et gaz !

Peu après la sortie du Grand Canyon, on arrive ensuite à Moustiers St Marie. Petit village accroché à flanc de falaise. Depuis 3 siècles Moustiers est la cité de la faïence. Une chapelle Romane domine le village et offre une très belle vue sur le lac de Sainte Croix. Une drôle de chaîne sur laquelle est pendue une étoile surplombe la chapelle. Cette chaîne est tendue entre des pitons rocheux. La légende raconte qu’un chevalier prisonnier durant le temps des Croisades avait fait le vœu d’accrocher une étoile au-dessus de la Chapelle s’ il s’en sortait vivant. Apparemment c’est chose faite !

Une fois le rafraîchissement bienvenu de la fin de journée pris sur la place principale de Moustiers Sainte Marie, retour par Riez, Valensole, Manosque.

D’autres itinéraires sont possibles dans les Gorges du Verdon, celui-ci est à mes yeux le plus complet et je vous garantis qu’il y a de quoi s’amuser, se rafraîchir et s’en mettre plein les mirettes! Les paysages varient tout au long de la journée, et les virolos s’enchaînent. Même dans les virages il y en a pour tous les goûts ! La grande courbe où la sportive pourra passer vite et la petite courbe en pif paf où la sportive se fera manger par le trail ou le Supermot’. Quoi que… On dit que ce n’est pas la moto qui fait le pilote n’est ce pas ? 

Voilà, y a plus qu’à ! 

Je vous dis à très vite pour un prochain roadbook. J’en ai des tonnes en stock ! 😉

Gaz !

Olivia

Olivia
Olivia
Dans la vie de tous les jours je suis consultante en stratégie digitale, j'accompagne les chefs d'entreprise pour développer leur présence sur internet. Motarde depuis plus de 10 ans, cavalière depuis plus de 25 ans et snowboardeuse également depuis de nombreuses années, j'ai besoin de sensations et de liberté ! Après un bref arrêt de la moto cause bébé, je m'y remets de plus belle et l'objectif, après avoir fait énormément de bornes sur route, c'est d'aller maintenant mettre du gaz sur circuit et pourquoi pas aller chercher un podium sur une course ou deux dès l'an prochain ! Je vous ferai partager mes expériences routières passées mais aussi mes expériences futures avec plaisir !
Laisser un commentaire