Conseils motoDébuter la moto

L’intérêt des stages de pilotage moto

cover-stage-de-pilotage-moto

La moto connaît un succès grandissant depuis des dizaines d’années. En effet, les sensations de conduite uniques et de liberté qu’offre un deux-roues ont déjà conquis des millions d’usagers à travers le monde.

Cependant, le pilotage d’une moto nécessite de disposer de compétences techniques et pratiques sur le sujet. C’est tout l’intérêt des stages de pilotage moto. Mais comment fonctionnent ces stages et à qui s’adressent-ils ? On fait le point dans cet article.

Stage de pilotage et conduite sur piste 

C’est un élément à prendre en compte : les stages de pilotage moto se déroulent sur circuits ce qui permet de se familiariser ou encore de se perfectionner sur les différents aspects de la conduite à moto. 

Avant toute chose, il est important de rappeler que la conduite sur circuit en moto est considérée comme un vrai sport, et suggère à ce titre une forme physique correcte. Les participants au stage doivent en parallèle s’assurer du bon état de leur machine (suspensions, freins, etc). 

Comme la conduite sur piste est bien plus formatrice que la route, le stage de pilotage offre à chacun les clés permettant d’appréhender toutes les facettes de la conduite en moto avec un minimum de difficultés. Cependant, les objectifs ne seront pas similaires en fonction du niveau de chacun, l’objectif global étant que tous parviennent à franchir un cap et progresser par eux-mêmes. 

Pour ceux qui hésitent à se lancer sur piste, notre ambassadrice Live Love Ride Charlotte, pistarde passionnée, jette la pierre aux idées reçues dans son article “Débuter la moto sur piste” que je vous conseille de lire !

Débutants : l’apprentissage des bases 

En ce qui concerne les nouveaux adeptes du deux-roues, les objectifs sont relativement simples. Il s’agit par exemple : 

  • D’apprendre à connaître les consignes de sécurité sur circuit ;
  • Travailler les entrées en virage et le balancement ;
  • De mieux maîtriser sa machine ;
  • Perfectionner ses trajectoires ;
  • D’adopter la bonne position pour les différentes phases.

Pour les débutants, le stage de pilotage relève de la découverte et constitue souvent leur première fois sur circuit. C’est pourquoi les formateurs tendent à rassurer les stagiaires débutants en leur expliquant les consignes de sécurité en ce qui concerne les drapeaux, les feux ou encore la mise en température des pneus. 

Le regard est fondamental, tout comme les repères aux différents endroits du circuit. Pour une personne n’ayant jamais connu la piste, cela peut paraître complexe. Sur un circuit, il faut apprendre à utiliser toute la largeur de la piste car plus le rayon de virage sera ouvert, plus il sera possible de rouler vite et en plus grande sécurité.

Les stages de pilotage moto pour débutants sont majoritairement axés sur la manière d’aborder un virage. Gérer sa vitesse et l’intensité de son freinage sont les enjeux majeurs pour les débutants. La gestion de la fatigue est également une composante essentielle : si de petites erreurs commencent à survenir, c’est qu’il est peut-être temps de faire une pause. 

Le stage de pilotage moto pour les motards intermédiaires

Le terme d’intermédiaires désigne des motards roulant régulièrement sur circuit et étant désireux de perfectionner leur technique. Il s’agit de reprendre les bases du pilotage (accélération, freinage, trajectoire, etc). Ainsi, les objectifs pour les intermédiaires sont, par exemple : 

  • Maîtriser les diverses phases de pilotage et les trajectoires ;
  • Poser le genou à terre dans les virages (cet objectif peut aussi être abordé avec des débutants) ;
  • Travailler sur la ré-accélération ;
  • Commencer à prendre des chronos ;
  • Apprendre à gérer les dépassements.

Avec les intermédiaires, on travaille beaucoup avec de la vidéo, afin de corriger les mauvais réflexes. 

Le but du niveau intermédiaire est de parvenir à poser le genou dans les virages. Pour cela, il faut d’abord commencer par des freinages appuyés quand la moto est droite, puis dégressifs sur les angles. La position sur la moto est toute aussi importante : il faut réussir, en s’aidant des jambes, à balancer la moto d’un côté comme de l’autre. 

Le but pour un intermédiaire est en somme de devenir plus performant, par ses prises d’angle ou ses repères de freinage par exemple. 

Stage de pilotage moto pour confirmés : la chasse au chrono 

Cette catégorie regroupe les motards se livrant régulièrement à la pratique de la moto sur circuit, que ce soit en compétition ou non. Les objectifs sont ici très simples : 

  • Approfondir sa connaissance du tracé ;
  • Effectuer quelques réglages sur la moto ;
  • Effacer les défauts persistants
  • Chercher à améliorer ses chronos.

À ce stade là, le plus gros est en général acquis. L’objectif principal est donc de se focaliser sur les petits détails. On travaille par exemple sur la manière d’exploiter au mieux la largeur de la piste pour gagner quelques précieux dixièmes de seconde. 

On apprend également aux stagiaires à se servir du frein arrière pour positionner la moto en entrée de virage et la stabiliser lors de la ré-accélération. La position de pilotage, notamment au niveau du haut du corps, fait aussi partie des axes de travail pour les confirmés. 

Enfin, il est aussi possible d’avoir recours à des séances de coaching personnalisées : c’est évidemment plus cher mais ces séances sont efficaces pour progresser. Le stagiaire est accompagné d’un moniteur sur la moto avec lequel il reste en contact par liaison radio. Celui-ci peut, lors du débriefing, expliquer au stagiaire les points qu’il doit améliorer pour progresser. 

Le stage de pilotage moto est donc bénéfique pour tous les adeptes de moto, quel que soit le niveau.

Ces stages ne sont pas seulement une occasion d’améliorer ses performances individuelles, c’est aussi une opportunité de partager son expérience avec des personnes passionnées. Cela permettra entre autres de se tenir informé des différentes pratiques et techniques d’entretien de sa moto. C’est aussi l’occasion de se pencher à nouveau sur ses propres méthodes de pilotage. Le stage de pilotage moto est également une excellente formule pour remonter sur selle après avoir stoppé la moto pendant une longue période. 

Et comme vous le savez, si vous êtes dans le sud, les Vikings de chez Lgs Events, notre partenaire de la ICASQUEDATE notre évent annuel sur piste, sont de redoutables formateurs… 

Laisser un commentaire