ActuCulture motoEvenements

Peugeot fait son retour dans la moto avec le concept P2X : un retour timide ou fracassant ?

Peugeot retour dans la moto_Concept P2X_1

Peugeot, cette marque mythique. Au début de l’été, le Lion a présenté le plan “Performance 2020” pour relancer sa branche deux-roues motorisés, un plan dont l’un des axes est le retour de la marque sur le créneau des motos de petite et moyenne cylindrées. Le concept P2X révélé cet automne apporte du concret, mais quelle place aura vraiment la moto dans cette grande vague de changement ?

Le 5 juillet 2018, en marge de la présentation du plan « Performance 2020 » en comité d’entreprise extraordinaire, le PDG de la branche deux-roues de Peugeot, Costantino Sambuy, a fait une annonce au journal Les Echos : « Nous reprenons le nom Peugeot Motocycles et nous allons présenter une moto au Mondial, à la rentrée ».

La surprise attendue est arrivée comme prévue en octobre au Mondial de la Moto à Paris et était également exposée en novembre à l’EICMA de Milan : le concept P2X. La surprise fut bonne puisque ce n’est pas une mais deux motos que Peugeot a présenté en déclinant le concept P2X en deux versions 125 cm3 et 300 cm3 ! On sait peu de choses sur ces motos mais elles attirent l’œil et la curiosité.

Vous êtes plutôt roadster néo-rétro ou café racer ?

Destinées plutôt à des déplacements « urbains et agiles » d’après Peugeot, les deux motos P2X sont tous deux équipées d’un moteur monocylindre mais prennent des directions différentes dans le style : le modèle 125 cm3 est un roadster au look néo-rétro et le 300 cm3 est un café-racer.

Peugeot P2X 125 cm3 (Crédits : Nicolas Bassand)

Le roadster 125 cm3 affirme son esprit néo-rétro. D’un côté, la robe bleue, la selle en cuir marron, les roues blanches à rayons chromés et le logo Peugeot « Legend » participent à l’ambiance vintage. De l’autre, les feux avant et arrière à leds et le tableau de bord avec écran en couleur et connectable au smartphone amènent la touche de modernité. On retrouve également ces éléments de modernité sur le grand frère de 300 cm3.

Avec ses guidons bracelets, roues à bâtons et capot de selle, le modèle 300 cm3 inscrit une touche sportive dans son style café racer. La peinture mêlant noir, gris, blanc et rouge reprend d’ailleurs le code couleur de Peugeot Sport, avec notamment la voiture 308 Racing Cup comme inspiration.

Peugeot P2X 300 cm3 (Crédits : Nicolas Bassand)

Quelle place pour la moto dans la relance de Peugeot Motocycles ?

Peugeot envisage de rester concentré sur les motos de petite et moyenne cylindrées : c’est un marché attractif et c’est là que se situe le savoir-faire historique de la marque. Dans un contexte de société qui rejette la vitesse, on espère que Peugeot saura concevoir des motos agiles et joueuses : idéales pour la ville, elles le seraient tout autant pour les petites routes de campagne ou de montagne, un espace privilégié par les motards.

Après le concept P2X, qui ne serait pas séduit par exemple par un joli supermotard Peugeot de 400 cm3 pour aller à l’attaque des cols et des routes sinueuses ? Pour le retour du Lion dans la moto, on peut même imaginer une sportive légère de 300 cm3 pour concurrencer les Yamaha R3 et autres Kawasaki Ninja 400 ! Qui se souvient de la XR7, commercialisée de 2008 à 2013 ? Même s’il ne s’agissait que d’une 50 cm3, cette XR7 avec ses airs de Yamaha R6 représente la dernière sportive produite par Peugeot et ça paraît loin.

Peugeot XR7 (Crédits : Peugeot Motocycles)

Ne nous emballons pas trop vite car la moto n’est pas la seule priorité de Peugeot Motocycles. Le plan de relance « Performance 2020 » veut être une révolution pour mettre fin à une période noire de presque deux décennies chez Peugeot Motocycles (le dernier bilan positif remonte à l’année 2000 !) : 47 millions d’investissement sont prévus en trois ans pour commercialiser 7 produits dits « de rupture » d’ici 2020. Toutefois, la moto n’est qu’un axe du projet : les deux autres axes sont le développement des scooters haut de gamme et des deux-roues électriques.

Sur les 7 deux-roues prévus par le plan d’ici 2020, combien seront des motos ? Certainement une minorité. Aujourd’hui, le Peugeot Metropolis (scooter 400 cm3 à trois roues) est l’un des plus gros succès de la gamme Peugeot Motocycles et la marque entend augmenter considérablement les efforts sur ce créneau des scooters premium et développer une offre plus large. Par ailleurs, les premiers deux-roues électriques seront probablement des scooters et pas des motos, comme l’a laissé entendre le PDG de Peugeot Motocycles lors d’un long entretien en septembre dernier avec l’Officiel du Cycle et de la Moto : il a rappelé que Peugeot avait déjà tenté l’aventure du scooter électrique en 1996 avec le Scoot’elec puis en 2011 avec le e-Vivacity mais que c’est maintenant que le marché de l’électrique explose, incitant la marque à investir à nouveau sur ce marché. En clair, le retour de la moto chez Peugeot semble s’apparenter à un retour plutôt timide que fracassant, ou du moins progressif.

Peugeot Metropolis (Crédits : Peugeot Motocycles)

Au Panthéon des souvenirs

Avec son retour dans la moto, Peugeot veut renouer avec le succès commercial, se reconnecter à son passé mais également ramener sa légende dans la mémoire collective : Peugeot est le plus ancien constructeur de deux-roues motorisés au monde et le Lion fête cette année ses 120 ans !

Dans mes souvenirs chéris concernant l’aventure Peugeot sur deux ou quatre roues, je repense tout de suite à la 205 GTI sur nos routes ou la 306 Maxi en rallye (et dans le film Taxi 2). La marque au Lion, ça me rappelle bien sûr des cyclomoteurs mythiques pour les jeunes, comme le 103, cette mobylette presque intemporelle, et le Speedfight, scooter sportif au gabarit valorisant. Peugeot, ça m’évoque aussi l’énorme 405 Turbo 16 que l’on a vu gravir Pikes Peak et gagner la course.

Le mythique Peugeot 103 aux mains de Bader Benlekehal dans l’émission High Side pour un sujet très drôle ! Pas de spoilers : le reste est à découvrir dans la vidéo « Comparo Mobylettes » disponible sur le compte YouTube de High Side. (Crédits : High Side)

Est-ce que le concept P2X va donner naissance à des motos qui auront leur place au Panthéon de mes souvenirs ? L’avenir le dira. Les P2X 125 cm3 et 300 cm3 sont des concepts très réalistes mais les dates de commercialisation des motos et les tarifs n’ont pas été annoncés. On peut toutefois estimer que les versions définitives des deux motos arriveront sur le marché en 2020, comme le veut le plan de relance. Gardons un œil sur l’évolution du projet : le Lion pourrait continuer à nous surprendre !

Nicolas
Nicolas
Je suis convaincu que la passion nous emporte loin...surtout si on y va à moto ! Avec mon supermotard 50 cm3 à mes débuts jusqu'à ma sportive 1000 cm3 aujourd'hui, je roule depuis 15 ans. Je roule en ville et en montagne, sous le soleil et la pluie, sur la route et sur circuit : pour moi, la moto se vit 365 jours par an. Si on partage cette passion ensemble, c'est encore mieux, non ? Alors c'est parti : live, love, ride !
Laisser un commentaire