Carnet de bord

Un rêve d’Islande : Dans les Highlands

1

Après une bonne nuit au refuge de Nyidalur le réveil sous la neige, par -5°c, est difficile tant pour nous que pour les machines qui ont dormi dehors… A tel point que le bouton du démarreur est complètement glacé, mais un coup de briquet plus tard nous voilà partis !

 

Cap sur la capitale:

Autant vous dire que ce matin nous prenons notre temps, bizarrement nous ne sommes pas très pressés à l’idée de quitter ce refuge douillet, mais une longue journée nous attend…

Plusieurs cafés avalés, nous partons. Même si la neige s’était un peu calmée, elle ne tarde pas à nous rattraper dès les premiers kilomètres. Pas évident de rouler sur une piste cachée par la neige, avec une visibilité quasi nulle, mais nous nous en sortons !

Malgré le vent qui continue à souffler nous avançons bien, jusqu’à notre arrivée au premier passage à gué de la journée, autant vous dire que l’envie de poser un pied dans cette eau gelée ne se fait pas sentir…

C’est Pompon qui passe en premier avec son 4×4 histoire de voir la profondeur, le lit est bien cassant et relativement profond. Finalement c’est Jaco, armé de ses cuissardes, qui nous trouve un passage plus “safe”.

Là, juste avant de traverser, ma moto cale. Quoi encore ?! Elle ne veut plus démarrer… L’idée de ne pas pouvoir poursuivre l’aventure commence à sérieusement m’inquiéter. Heureusement pour moi, après avoir jeté un coup d’œil à la batterie, je vois qu’il  s’agit simplement d’une cosse desserrée, ouf !

Nous traversons le gué sans aucun problème et nous poursuivons donc cette journée sans aucun souci, sur une fin de piste F25 très roulante.

A la mi-journée le soleil nous fait même l’honneur de sa présence et nous accompagne sur les routes bitumées Islandaise jusqu’à Reykjavik, où nous y passons la nuit à l’auberge de jeunesse Downtown Hi Hostel, après avoir bu quelques bières dans un pub à proximité.

Il y a vraiment de drôles de bêtes dans leurs pubs !

 

Direction les Kerlingarfjoll:

Nous reprenons la route pour les Kerlingarfjoll Mountains après une nuit réparatrice et un bon petit déjeuner à l’auberge.

Au programme la piste 35, qui conduit au site Geothermal de Hveravellir. Nous nous arrêtons à différentes chutes d’eau ainsi qu’à Geysir, où nous voyons une bande de touristes Asiatiques se faire asperger par le geyser, ce qui nous fait bien rire (c’est pas bien de se moquer !).

Après ces quelques arrêts touristiques, nous tombons sur la bande de motards Hollandais que nous avions rencontré à Askja. Comme le monde est petit ! Nous échangeons donc à nouveau nos anecdotes avant de les quitter une seconde fois pour rejoindre la F-Road qui nous conduira au Kerlingarfjoll Mountain Resort, où nous passons la nuit dans un cadre irréel !!

Nous avons dormi dans la hutte de gauche.

 

Le Golden Circle:

Au petit matin, nous partons en direction du fameux Golden Circle, toujours accompagnés par la neige, suivie de la pluie.

Sur la route serpentent de magnifiques pistes, mais malheureusement pour nous nous n’en profitons pas au maximum puisque la majeure partie de notre journée se passe sous la pluie.

Avant d’arriver au Landmannalaugar (au coeur du Golden Circle), il y a deux gués de taille conséquente à franchir, que nous passons sans encombre.

Après ces longues heures à se “rincer la gueule” 😉 , la présence d’une merveilleuse source chaude sur le site nous est apparue comme un mirage. Nous nous réchauffons et reprenons du courage pour la suite du périple.

On est pas beaux là !!

 

À quelques dizaines de kilomètres, et après avoir du franchir à nouveau les deux gués car il s’agissait d’un cul de sac (ah bravo !), nous arrivons au Landmannahellir. Soudain, perdus au milieu de nulle part apparaissent de petits cabanons verts, au sein d’un décor féérique.

Il n’y a personne à l’horizon et pour le coup ce n’est pas une expression !

Un petit message nous est destiné, nous invitant à prendre place dans un cabanon, ce que nous faisons. Après un bon repas, nous consultons la météo qui annonce une superbe journée pour demain, enfin du soleil !

L’heure est donc venue pour nous de recharger les batteries. Une bonne nuit de sommeil pour être d’attaque car demain s’annonce splendide…

A suivre !

Laisser un commentaire