Carnet de bord

Un rêve d’Islande : À tombeau ouvert !

islande

A quelques jours de notre départ le projet à encore bien évolué, dans cet article nous aborderons : les nouveaux partenaires, l’arrivée d’un invité surprise, le booking des logements, le matos reçu ou acheté, la prépa des véhicules ainsi que la soirée Paelllllla!!!

Que de bonnes idées qui prennent du temps et c’est bien ça le problème car il commence à nous en manquer. On est à fond ! “A tombeau ouvert” dans les derniers préparatifs car dans moins d’un mois nous embarquerons en direction de la terre promise, le 08 septembre exactement.

Mais commençons par le commencement…

 

Les nouveaux partenaires :

Aujourd’hui nous pouvons compter sur l’aide de 9 partenaires qui ont cru en notre projet (Islande 1000). iCasque.com, Californie moto (KTM06), Enduristan France et Next tech France que vous avez pu découvrir lors de notre précèdent récit. Mais d’autres rêvaient d’Islande…

Schuberth Helmet, la célèbre marque de casques allemande, Ceerta circuit d’Issoire, le centre d’essai des pneus Michelin et ses circuits terre/bitume, Racer Gloves, des gants technique et Français ! Dream Team Car, le leader de la prépa 4×4 et Igol le spécialiste des fluides. Nous voilà bien entourés, avec près de 6000 euros de dotations partenariales, nous abordons ce voyage sereinement. Mais qui dit confiance dit responsabilités, une petite pression supplémentaire quant aux rendus visuels, ce que nous verrons après et qui nous mènera à d’autres investissements…

 

Un invité surprise :

Si vous avez lu notre précèdent article, vous connaissez les trois acteurs de cette aventure : Marc, Jérôme dit Pompon et moi-même Lolo.

Pompon (4×4 assistance), la peur au ventre de se retrouver seul dans son véhicule, abandonné au milieu de nulle part, s’est lancé à la recherche d’un copilote capable de le rassurer, lui parler, enfin lui tenir compagnie pendant qu’on s’amuse (selon la météo !) et il a trouvé le Saint Graal : Jaco, un ami de tous, chef cuistot (spécialités locales) et motard aux pattes trop courtes pour les Katoches, qui a donc rejoint notre aventure. Nous partirons avec notre chef perso, on est Français ou on ne l’est pas…!

 

Les hébergements :

J’ai longuement cherché sur le net au travers de forums, plateformes et autres “book-advisors”, mais Google Maps a été le plus efficace. On peut lire un peu partout des sujets quant à la flambée des prix en Islande, due à un flux touristique en constante augmentation. J’ai donc été agréablement surpris de trouver ce type de logement à ce prix (encore moins cher en couchette).

Nous passerons donc :

1ère nuit :  Kopasker, auberge de jeunesse (Youth Hostel), 1 chambre individuelle (je ronfle !) + 1 chambre 3personnes. Prix: 50 Euros par personne.

 

2ème nuit : Askja, nous verrons sur place si le refuge de Dreki est encore ouvert mais un bivouac est sérieusement envisagé.

 

3ème nuit : Nyidalur, il y a également un refuge qui sera probablement fermé, donc bivouac again !

 

4ème nuit : Reykjavik, arrivée à la capitale Islandaise. Nous dormirons à l’auberge de jeunesse Downtown Youth Hostel, dans deux chambres de deux pour un tarif total de 387 Euros.

 

5ème nuit : Kerlingarfjöll Mountain Resort, un lieu magnifique. Nous dormirons dans un petit chalet individuel. Prix total: 396 Euros.

 

6ème nuit : Landmannalaugar ou plutôt Landmannahellir ou nous résiderons dans un petit chalet. Prix total: 150 euros.

 

7ème nuit : au plus près du volcan Eyjafallajokull, l’Hellisholar cottage, de petits chalets parsemés dans un écrin de verdure pour un prix total de 300 euros.

 

8ème et dernière nuit : Hofn, sur le port la Guesthouse Dynja nous accueillera dans 2 chambres de 2. Prix total : 310 Euros.

 

LE MATOS :

 

Offert :

Schuberth Helmets nous a envoyé deux casques “E1” de leur gamme typée adventure  (ça change d’avoir un vrai casque).

Notre hôte iCasque.com en a fait de même avec la réception de deux intercoms Sena SF4.

Racer Gloves nous a offert deux paires de gants (Gridder GTX et Dynamic 4).

Ceerta circuit d’Issoire nous a envoyé 4 BFGoodrich all terrain pour le 4×4 et 2 paires de Michelin Anakee wild pour les motos.

Dream Team Car nous a fait part d’un snorkel pour le Hilux et de t-shirts.

Californie Moto nous a équipé de deux tenues complètes KTM Urban Proof et a mis à notre disposition un lot de pièces de rechange en cas de pépin.

Next Tech nous a fait dotation de deux paires de feux additionnels moto et de deux barres led pour le 4×4.

Igol a fourni du stock d’huile car mine de rien elles en consomment nos petites KTM !

Enduristan nous a envoyé deux sacoches réservoir Sandstorm 4H ainsi que deux paires de sacoches latérales Blizzard et 4 supports bouteilles + accessoires.

 

ACHETÉ OU À ACHETER :

Vidéo :

Nous en voilà donc aux dépenses supplémentaires suscitées suite à la “réussite” de notre projet (enfin pour l’instant). Comme je le disais : “Qui dit investissement de partenaires dit responsabilités, le matériel vidéo doit donc évoluer pour que le rendu soit de qualité. »

J’ai donc investi sur conseil d’un ami du métier (mais non pas maçon ! Il est dans la prod vidéo…) dans un Dji Osmo avec 3 batteries, un chargeur double, un micro Rode et une base plate, un Dji Mavic Pro Fly More Combo, ainsi que deux supports de casque rotatifs pour les GoPro Hero Session 4. Du matos semi pro au top pour prendre des plans fluides et sans mouvements parasites !

Autres :

2 paires de chaussettes étanches

1 paire de bottes cross pas chère (de rechange)

1 tente

 

La Prépa des véhicules:

Les mots c’est beau mais les images c’est mieux alors voyez plutôt par vous-même (il ne reste plus que quelques autocollants à mettre).

 

La 990 :

 

La 1290 :

 

Le Hilux :

 

La soirée Paellllla ! :

Avec un chef cuistot dans nos rangs l’idée est donc venue toute seule. Au cours de cette soirée une vidéo de présentation du projet sera diffusée sur écran géant ainsi qu’une présentation des véhicules, et bien sur la Paella de Jaco ! Une soirée qui s’annonce conviviale et riche en anecdotes, quelques jours avant notre départ…

Au moment où j’écris ces lignes il ne reste plus que 20 jours avant l’embarquement, alors rendez-vous d’ici peu pour vous faire part de nos premiers tours de roues en Islande…!

Laisser un commentaire